Panneausolaire-info.be La plus grande plateforme de comparaison de devis

Installer des panneaux solaires en copropriété

Déjà très populaires sur le toit des maisons, les panneaux solaires peuvent également être installés sur le toit d’une copropriété afin d’alimenter les ménages du bâtiment avec une énergie gratuite et renouvelable. Mais quels sont les aspects à prendre en compte pour l’installation de panneaux solaires en copropriété ? Et comment fonctionne le financement d’un tel projet ? Réponses dans cet article.

Sommaire :
Panneaux solaires en copropriété : aspect administratif
Panneaux solaires en copropriété : aspect technique
Financement collectif ou individuel
Aides financières
Demandez des devis

 

Est-il possible d’installer des panneaux solaires en copropriété ?

On les voit souvent sur le toit des maisons, mais les panneaux solaires peuvent également être installés sur le toit d’un immeuble à appartements où la surface est plus importante. Cela permet d’alimenter les différents ménages en électricité verte.

Afin de mener ce projet à bien, vous devrez tout d’abord analyser votre règlement de copropriété et passer en revue ces 2 aspects :

  • Administratif : il est important de déterminer combien de copropriétaires prendront part au projet.
  • Technique : en fonction du nombre de copropriétaires intéressés, l’installation pourra se faire de manière commune ou individuelle.

Vous souhaitez recevoir des offres sur mesure ? Demandez conseil à un professionnel. Il se chargera d’installer les panneaux de manière à vous garantir un rendement optimal. Recevez gratuitement des offres sur mesure de plusieurs professionnels de votre région via notre formulaire de devis.

panneaux solaires copropriete

 

Panneaux solaires en copropriété : aspect administratif

Le projet d’installation de panneaux solaires en copropriété devra d’abord être voté en assemblée générale de copropriété et remporter la majorité des voix. Le but de cette assemblée générale sera de :

  • Vérifier si le projet est réalisable : l’installation de panneaux solaires en copropriété ne doit pas comporter de nuisances, ni de dommages au voisinage. Il se peut que le projet soit refusé pour ne pas modifier l’aspect du bâtiment.
  • Obtenir l’accord des copropriétaires : si le projet est réalisable, il faudra déterminer le nombre de copropriétaires favorables à l’installation des panneaux solaires et combien participeront au projet en tant qu’investisseurs. Voici les 2 situations possibles :

 

  1. Accord de tous les copropriétaires

    Il s’agit de la situation la plus simple où tous les copropriétaires sont intéressés. Ensemble, ils peuvent créer une réserve d’argent afin de financer l’installation. La quantité d’énergie produite sera distribuée entre les différentes parties, en fonction de leur investissement.

    Si le logement se situe à Bruxelles, vous pourrez réintégrer le bénéfice de la vente des certificats verts dans la réserve commune et financer d’autres projets.

  2. Accord d’une partie des copropriétaires

    Si seulement une partie des copropriétaires est intéressée, il faudra tout de même obtenir l’accord de tous les autres (la majorité des voix), étant donné que l’installation des panneaux solaires affecte les parties communes. Seuls les copropriétaires prenant part au projet participeront aux frais d’installation des panneaux solaires.

 

Panneaux solaires en copropriété : aspect technique

Après avoir obtenu la majorité des voix, les copropriétaires pourront s’accorder sur le type d’installation des panneaux. Il existe 3 types d’installation possibles dépendant du nombre de copropriétaires participants :

 

  1. Une unité commune

    Première possibilité, la plus simple. Si tous les copropriétaires sont partants, l’installation solaire sera installée sur le compteur commun de la copropriété. De cette façon, chaque ménage consomme l’énergie verte en fonction de ce qu’il a investi et diminuera sa facture. Cela s’appelle l’autoconsommation collective.

  2. Des unités individuelles

    Deuxième possibilité, si seulement une partie des copropriétaires prend part au projet, chaque ménage participant reçoit son propre compteur vert et consomme sa propre énergie produite.

  3. Une unité commune et des unités individuelles

    Si tous les copropriétaires participent au projet et qu’il reste suffisamment de place sur le toit de l’immeuble, vous pouvez envisager cette dernière solution et ainsi combiner les unités individuelles et communes. Qu’importe le type d’installation, les panneaux solaires en copropriété vous assurent une réduction des charges communes à long terme.

 

Financement collectif ou individuel

Une fois le projet réalisable et le type d’installation défini, vous pourrez lancer les travaux. En fonction du nombre de copropriétaires concernés et de leur quote-part, le financement des travaux peut être collectif ou individuel :

 

Financement collectif

Si tous les copropriétaires prennent part au projet, ils doivent d’abord établir une réserve commune d’argent. L’installation photovoltaïque est raccordée au compteur des communs et les charges et bénéfices liés à l’installation est répartie entre les participants en fonction de leur quote-part. les copropriétaires pourront, par la suite, utiliser les bénéfices engendrés pour d’autres travaux ou projets.

 

Financement individuel

Si seulement une partie des copropriétaires est partante, le financement peut se faire individuellement. Chaque installation photovoltaïque est raccordée individuellement aux compteurs des ménages investisseurs et ceux-ci seront responsables du financement et de l’entretien de l’installation.

 

Avantages des panneaux solaires en copropriété

Tout comme pour les maisons, les panneaux solaires en copropriété comportent plusieurs avantages. Les voici en bref :

  • Économies pour toute la copropriété : chaque ménage profite de l’énergie verte en fonction de ce qu’elle a investi et peut économiser jusqu’à 50% sur sa facture d’énergie. Que l’installation soit commune ou individuelle, vous réduirez les charges communes sur le long terme.
  • Investissement rentable : le temps de retour sur investissement des panneaux solaires est rapide (entre 5 et 7 ans).
  • Valorisation du bâtiment : l’installation de panneaux solaires lui attribuera un meilleur score PEB, ce qui augmentera également son attrait sur le marché immobilier.
  • Obtention de certificats verts (Bruxelles) : les certificats verts étant encore d’application à Bruxelles, chaque ménage recevra les bénéfices de leur vente.

Attention : chaque logement est différent et nécessite une approche spécifique. Le degré d’inclinaison du toit et votre consommation d’électricité, par exemple, jouent un rôle important. Recevez des offres gratuites et sans engagement de spécialistes de votre région via notre service de devis.

Aides financières

Si vous envisagez d’installer des panneaux solaires en copropriété, vous vous demandez sûrement si il existe des primes pour couvrir le projet. Des aides financières existent mais elles dépendent de la région dans laquelle se trouve le logement. Voici un aperçu des aides financières en Wallonie et à Bruxelles :

 

Aides financières en Wallonie

La Wallonie n’accorde plus de prime directe pour l’installation de panneaux solaires. Cependant, vous pouvez recevoir d’autres formes d’aides financières, comme :

  • Prime de compensation tarif prosumer : délivrée par votre GRD (gestionnaire de réseau de distribution), cette prime équivaut à 54,27 % du tarif prosumer (pour les propriétaires d’une installation photovoltaïque avec une puissance inférieure ou égale à 10 kVA).
  • Compteur qui tourne à l’envers : lorsque vous réinjectez de l’électricité dans le réseau, votre compteur traditionnel tourne à l’envers et diminue. Vous ne payez donc que ce que vous prélevez sur le réseau électrique.
  • Prime pour l’installation d’un compteur double flux : cette prime est également octroyée par votre GRD et le compteur double flux vous donne droit au tarif prosumer proportionnel, calculé sur base de la quantité réelle d’électricité prélevée sur le réseau.

 

Aides financières à Bruxelles

Si votre logement se situe à Bruxelles, vous avez toujours droit aux certificats verts, et éventuellement à des primes communales :

  • Certificats verts : via le régulateur (Brugel), vous pourrez recevoir des certificats verts et les revendre à certaines institutions, qui sont obligées d’en acheter une certaine quantité chaque année.
  • Primes communales : certaines communes de la Région bruxelloise ont mis en place leurs propres primes pour encourager la production d’énergie renouvelable. N’hésitez pas à vous informer auprès de votre commune.

Vous trouverez plus d’infos concernant les aides financières dans cet article.

 

CONCLUSION : oui, installer des panneaux solaires en copropriété est intéressant

Bonne nouvelle ! L’installation des panneaux solaires en copropriété ne requiert pas l’accord de tous les copropriétaires. Grâce à des unités solaires individuelles, vous profiterez d’une énergie renouvelable et gratuite, ce qui vous permettra de faire des économies d’énergie.

Vous envisagez d’installer des panneaux solaires en copropriété ? Demandez des offres gratuites à des spécialistes de votre région via le formulaire de devis ci-dessous :

 

Demander des devis : Panneaux solaires

Les panneaux solaires constituent un excellent investissement, et permettent de réaliser beaucoup d'économies. Pour connaître la meilleure solution pour votre habitation et le prix d'une installation photovoltaïque, vous avez tout intérêt à faire appel à un installateur qualifié. Grâce au formulaire ci-dessous, vous pouvez demander des devis gratuits et sans engagement.

  • Devis gratuits
  • Sans engagement
  • Comparez et épargnez
  • Entrepreneurs agréés